Le BPO sans ego !

Edito MLEV


Au risque d’en décevoir certains, après plus de 15 ans à réaliser des projets de dématérialisation, je suis obligé de vous avouer que les technologies de reconnaissance automatique du marché (OCR) plafonnent souvent à 60% de taux de reconnaissance automatique lorsqu’elles sont livrées à elles-mêmes. La capacité à orchestrer, dans un workflow global, des séquences d’automates utilisant des technologies très variées (text mining, classification, OCR, règles métiers, référentiels multiples…) et des tâches de « levée de doutes » réalisées par des opérateurs spécialisés est une des clés de la réussite des projets de BPO (Business Process Outsourcing).

 

Comme nous le rappelle François Chahuneau, Directeur des Technologies chez Numen, « l’automate avec son intelligence artificielle est plus fiable que l’humain parce qu’il n’a pas d’ego ! ». Pour le dire autrement, il n'a pas de honte à lever le doigt quand il ne sait pas et reste constant dans ses efforts car il ne se fatigue pas !

 

La complémentarité homme / machine est une des spécificités des projets réussis ; du dosage entre la précision et le rappel dépend le niveau de qualité et l’équation économique du projet.

 

Numen est très heureux de vous présenter le formidable projet gagné auprès de l’INPI dans cette newsletter ainsi que ses dernières avancées dans l’extraction de données et les grands projets de digitalisation.

Numen au coeur de la mise en Open Data des comptes annuels du RNCS de l’INPI

Numen au coeur de la mise en OpenData des comptes annuels du RNCS de l’INPI

Technologies et savoir-faire d'extraction de données comptables, l'oeil du directeur des technologies Numen 

 

L’Institut National de la Propriété Industrielle (INPI), qui assurait historiquement un rôle de centralisation et de conservation de l’archive numérique de ces Comptes Annuels au format image
(PDF), s’est vu assigner par La loi Macron une mission complémentaire d’extraction et de diffusion des données extraites.

Un projet massif et exigeant

 

Les Comptes Annuels déposés auprès des greffes se présentent sous forme de liasses de documents comptables et fiscaux. La pagination moyenne est de 20 pages, mais peut atteindre plusieurs centaines de pages. Outre les données globales qui identifient l’entreprise et la nature du dépôt, seuls les états financiers (de 2 à 9 selon les cas) sont concernés par le processus d’extraction. Mais leur forme et leur position dans la liasse est éminemment variable, ce qui nécessite l’examen de
l’ensemble de la liasse.

Numen traite ainsi quotidiennement 3000 à 6000 liasses, totalisant plus de 100 000 pages. Le délai de restitution des comptes en format structuré est de 15 jours, mais la forte variabilité du volume des réceptions quotidiennes impose de maintenir un volant d’amortissement de plusieurs jours de
production afin d’éviter les ruptures de charge. En pratique, les liasses sont traitées en 4 à 5 jours, dans un workflow entièrement automatisé qui compte une vingtaine d’étapes.

 

Automatisation, collaboration homme/machine et taylorisation des tâches


La diffusion du RNCS en Open Data est une évolution très récente. Pour alimenter les acteurs de l’analyse financière, divers prestataires spécialisés assurent depuis plusieurs années ce travail d’extraction de données, le plus souvent selon une approche classique : on confie à un opérateur unique, doté de connaissances comptables, l’analyse de l’ensemble d’une liasse et la saisie clavier des données chiffrées dans un formulaire structuré.

Fort de son expérience en numérisation patrimoniale sur fonds d’archives dégradés, Numen a fait le pari d’une automatisation maximale pour toutes les phases du processus d’extraction des Comptes Annuels, qui contraste avec la pratique habituelle :

Un tel découpage en étapes a pour effet de stratifier les besoins en expertise métier de la part des opérateurs : ainsi, le déchiffrage d’un montant difficile à lire pour l’OCR ne requiert pas d’expertise particulière (tout œil humain excelle à cet exercice), alors que l’analyse d’une ventilation atypique de sous-postes comptables demande des connaissances spécialisées. Pour gagner en productivité, Numen pousse la logique jusqu’à spécialiser les opérateurs par type d’état financier pour la phase de contrôle du « repérage » des lignes comptables : ceci implique une déstructuration temporaire des liasses et un traitement transverse par lots d’états similaires, issus de liasses distinctes.
L’ensemble des chaînes de capture et d’extraction de données Numen s’appuie sur ces principes de collaboration homme-machine : ceux-ci constituent la trame conceptuelle de la plateforme NumenExtract (voir plus loin).

 

Text-mining et extraction de données chiffrées

 

60% environ des états financiers sont disponibles en tant qu’éléments de la Liasse Fiscale, sous la forme normalisée CERFA selon un certain nombre de modèles dûment répertoriés. Les 40% restants se présentent sous forme de tableaux Excel construits d’après la nomenclature du Plan Comptable (système de base ou système abrégé) mais selon une présentation relativement libre. Les méthodes de repérage automatique des postes comptables par approche géométrique zonale étant ici peu applicables pour diverses raisons, nous avons privilégié une approche basée sur le repérage par text-mining des libellés, naturellement variables et altérés par les erreurs OCR. C’est dans ce domaine du « matching flou » que Numen a investi lourdement en R&D depuis plusieurs années, et a constitué une boîte à outils exclusive dorénavant intégrée à la plateforme Numen Extract. Celle-ci inclut notamment des techniques avancées d’expressions régulières à tolérance d’erreur, largement sollicitées dans le cadre du projet RNCS. Cette approche d’extraction de données sur images dégradées, aujourd’hui appliquée avec succès à l’extraction des Comptes Annuels, n’est pas née avec ce projet : elle s’est progressivement
perfectionnée à travers divers projets d’extraction de données sur archives patrimoniales de qualité variable menés par Numen au cours des dernières années.

 

La plateforme Numen Extract : une industrialisation aboutie et une vocation transverse

 

La plateforme Numen Extract, développée par Numen pour ses besoins propres de prestataire BPO (Business Process Outsourcing), vise à représenter l’état de l’art en matière de « dématérialisation entrante ». Cette ambition concerne tous les domaines d’expertise technique qu’elle intègre, qu’il
s’agisse des méthodes heuristiques et des techniques d’apprentissage machine utilisées pour le typage et l’extraction d’information, du workflow de production basé sur le formalisme BPMN, des outils de reporting associés, de la modélisation des contraintes métier, ou de la richesse des IHM opérateur intégralement développées en technologie Web « client riche » (AngularJS).

 

Le sujet vous intéresse ? Recevez gratuitement l'intégralité de l'avis d'expert : je fais la demande

Enjeux, impacts et opportunités du Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD ou GDPR en anglais)

Enjeux, impacts et opportunités du Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD ou GDPR en anglais)

De la nécessité d'extraire les données personnelles


Petit quiz rapide sur votre niveau de maturité GDPR :


1. Avez-vous lu les 176 articles du règlement européen relatif à la protection des personnes, au traitement des données à caractère personnel et à la libre circulation de ces données ?
2. Savez-vous mapper vos données et les traitements qu’elles subissent au sein de votre organisation, de toutes vos filiales et chez vos sous-traitants ?
3. Pour tous vos clients, prospects, utilisateurs, salariés, patients ou abonnés français et européens ?
4. Savez-vous si votre sous-traitant tient des registres de traitement de vos données ?
5. Savez-vous ce qu’est la pseudonymisation ?
6. Savez-vous distinguer dans votre SI les traitements de données « enfants » et « adultes » ?
7. Etes-vous prêts à identifier, qualifier, notifier une violation de données en 72 h ? 
8. Savez-vous faire disparaître toutes données en un mois ou avez-vous oublié le droit à l’oubli
9. Savez-vous que ce texte rentre en application dans moins d’un an désormais ?
10. Etes-vous prêts à payer jusqu’à 20 M€ ou 4% de votre CA annuel mondial ?


Si vous constatez une majorité de réponses négatives, Numen vous invite alternativement ou successivement à consulter le site de la CNIL et nos experts. Vous faites en effet partie des 43% entreprises qui avouent ne pas savoir gérer ce nouveau règlement et des 56% qui disent ne pas du tout être au fait des technologies et des outils nécessaires. (Etude SERDA).

 

Le présent règlement exige en effet l'adoption de mesures techniques et organisationnelles appropriées. Vous devrez être en mesure de démontrer que vous avez adopté des règles internes et mis en œuvre des mesures qui respectent, en particulier, les principes de protection des données dès la conception des applications de traitement des données et/ ou des mesures de protection des données par défaut. Ces obligations doivent « réduire à un minimum le traitement des données à caractère personnel, à pseudonymiser les données à caractère personnel dès que possible, à garantir la transparence en ce qui concerne les fonctions et le traitement des données à caractère personnel, à permettre à la personne concernée de contrôler le traitement des données (…) » mais également à gérer « cryptage », « sécurisation des données et des accès », gestion « des durées de conservation ».


Conseil, collecte de données et documents, extraction de données, anonymisation, pseudonymisation, datamining, archivage électronique hybride, venez découvrir toutes nos solutions sur notre site www.numen.fr et sécurisez votre mise en conformité RGPD.

L'industrie financière à la recherche de compliance et performance !

industrie financière

L'extraction de données comme condition sine qua non 


Que ce soit pour mieux connaître ses clients et prédire leurs comportements, pour aider à la décision (par exemple dans l’attribution d’un crédit ou la détection des tentatives de fraude), ou encore pour optimiser l’efficacité des campagnes marketing, … les bénéfices offerts par la maîtrise des données sont infinis. Mais pour atteindre de tels bénéfices, encore faut-il extraire les « données pertinentes » de la masse de données structurées et non-structurées présentes dans les traces des paiements, retraits d’argent aux distributeurs, consultation de comptes bancaires, transactions, reportings, messages SWIFT, emails, logs, documents transactionnels, centre d’appels, rendez-vous conseillers, KIIDs…


C’est pour donner du sens à la data, que les technologies et techniques dites de data-mining ont été fortement développées ces dernières années. Numen a lourdement investi dans ce domaine  de l’exploration et l’analyse de bases de données informatiques pour détecter des règles, des liens, des tendances, des structures particulières... A la clé du data-mining, l'information utile, l'insight attendue !

Bien que de plus en plus nativement numérique, la donnée est encore bien souvent portée par un document papier. 15% des ordres de transfert sont par exemple encore papier en Europe, et représentent une part encore plus importante en Asie. Depuis des années Numen propose des services de dématérialisation pour traiter ces ordres transactionnels. Au-delà de réduire le risque d'erreur, l'extraction automatique de données permet de mapper et corréler des informations avec des référentiels extérieurs permettant ainsi de gagner en compliance et productivité. La digitalisation et la capture de données permettent également d'alimenter des tableaux de bord dynamiques, de disposer d'information en temps réel. 

 

Un projet data ? Contactez-nous.

Comment se conformer à la 4e directive européenne de lutte contre le blanchiment ?

Comment se conformer à la 4e directive européenne de lutte contre le blanchiment ?

L'extraction des noms des dirigeants d'associations


La date butoir pour la mise en application de la Directive (UE) 2015/849 du Parlement Européen et du Conseil du 20 mai 2015 relative à la prévention de l'utilisation du système financier aux fins du blanchiment de capitaux ou du financement du terrorisme, est le 26 juin prochain. L’objectif affiché est la volonté de l’Union Européenne d’imposer aux établissements bancaires la vérification de l’identité des personnes détenant des comptes chez eux, la finalité étant de lutter contre la fraude fiscale et le financement du terrorisme.


Il s’agit d’une opération qu’il est relativement simple de faire pour les particuliers et les entreprises. C’est une tâche en revanche beaucoup plus délicate pour les associations, par nature aux équipes beaucoup plus volatiles. Leur bureau change régulièrement, et elles ne respectent pas toujours la réglementation leur imposant de publier les mises à jour de leurs statuts. Parallèlement, les préfectures, détentrices de ces informations, sont surchargées de demandes de communication des statuts et ne sont plus en capacité de faire face aux demandes dans des délais raisonnables.

De cette situation résulte une position très inconfortable pour les établissements bancaires, qui sont tenaillés entre d’une part l’UE, qui les enjoint d’effectuer ces vérifications, dont on comprend l’importance au regard du contexte socio-politique, et de l’autre l’incapacité de l’administration à fournir ces documents.


Comment s’en sortir ?


Conscient des enjeux liés à cette problématique, en prestataire de service habitué à traiter des données tant massives que sensibles, Numen Digital se met aux services des établissements bancaires pour réaliser ces recherches et leur permettre de mettre à jour leur fichier clients, dans un délai raisonnable et cela sans sacrifier la qualité des prestations. Ainsi, nous proposons :

Pour cela, Numen Digital peut mettre en place plusieurs types de campagnes de recherche avec fourniture des sources afin de prouver l’obligation de moyens de recherche des éléments :

Intéressé(e) par ce service ? Contactez-nous !

Actualités

Actualités

Cylande et Numen partenaires pour augmenter l’efficacité des programmes cadeaux du Retail.


La Carte cadeau est un puissant levier financier, commercial et marketing souvent inexploité par les enseignes. Avec ce partenariat sa mise en place sera grandement facilitée.


Pour Cylande qui équipe 30 000 magasins et accompagne depuis plus de 30 ans les enseignes de distribution les plus prestigieuses, l’offre FullGift de Numen, parfaitement intégrée à ses front et back offices, est la garantie d’apporter à ses clients la fluidité et la facilité attendues pour instaurer et faire vivre un programme cadeau efficace.


Pour Numen Marketing, dynamiseur de la relation client à travers la mise en place de programmes de fidélité et cadeau, il s’agit de rendre extrêmement simple et rapide le déploiement d’une carte cadeau omnicanale pour tous les clients de Cylande et ainsi leur permettre de positionner la carte cadeau au centre de leurs stratégies relationnelles sur tous les canaux de distribution.


« Avec notre accompagnement personnalisé, l’enseigne donne à sa Carte Cadeau toute l’ampleur de son efficacité de développement en termes de trésorerie, chiffre d’affaires additionnel, augmentation du panier moyen, fidélisation client et recrutement, connaissance client, et communication relationnelle avec la marque. Il était évident pour Numen Marketing d’élaborer un partenariat avec Cylande, un acteur majeur de l'édition de logiciels exclusivement dédiés au secteur de la Distribution, qu'il s'agisse de commerce spécialisé ou de grande distribution »
déclare Véronique Magnani DG Délégué de Numen Marketing.


Les enseignes qui utilisent les solutions Cylande peuvent maintenant aisément choisir les services « Carte Cadeau » de Numen et implémenter une carte cadeau omnicanale. Ces services couvrent notamment l’intégration et la gestion d’une plateforme transactionnelle, la mise en œuvre et l’hébergement d’un site web pour distribuer et utiliser les cartes sur Internet, et, bien-sûr, la production et la logistique des cartes et packagings.


Pour découvrir les clés de la réussite et tous les avantages que vous apporte ce partenariat, inscrivez-vous à notre matinale exclusive le 12 septembre 2017.

Ou contactez-nous immédiatement.

Numen rejoint l'association eFutura et apporte son expertise d'opérateur de confiance pour une transition numérique sereine

Numen rejoint l'association eFutura et apporte son expertise d'opérateur de confiance pour une transition numérique sereine


Les législateurs Français et européens poussent à la dématérialisation et les règlementations nécessaires pour installer la confiance dans ces nouvelles pratiques évoluent tous les jours. Numen, fort de son savoir-faire et de ses 50 années d’expérience de traitement a rejoint l’association eFutura, et confirme son implication dans la normalisation et la sécurisation de la digitalisation des processus.


Créée en 2015, eFutura a pour objectif de fédérer les acteurs de la transformation digitale de l’économie, liés au traitement des contenus et des documents numériques ainsi qu’à leur usage, et de développer et entretenir des relations nationales et internationales avec des associations et acteurs du même domaine. eFutura participe aux travaux des instances de normalisation françaises (NF) et internationales (ISO) et porte la voix de ses 3 collèges (Utilisateurs - Universitaires et chercheurs – Fournisseurs de produits et services).

Lire le communiqué de presse.

 

Le 28 septembre 2017 eFutura organise la Journée de la Transition Numérique; découvrez le programme et inscrivez-vous.

Numen a participé à la course des Héros

Numen participe à la course des Héros


Le 18 juin 2017, Numen courait au profit de l'association "Lulu et les petites bouilles de lune" lors de la Course des Héros, l'un des plus grands événements caritatifs de France. 

 

Parmi les plus de 200 causes représentées, les collaborateurs Numen avaient voté pour soutenir cette association qui oeuvre pour la recherche médicale sur les cancers pédiatriques. 

 

Si vous souhaitez soutenir l’association que nous représentons, nous vous invitons à vous rendre sur cette page : http://www.alvarum.com/numen

Contactez-nous !


📞 Rappel Immédiat

✉️ Demande d'informations

🌏 Visitez notre site numen.fr

Juin 2017

Sommaire

  • Le BPO sans ego !
  • Numen au coeur de la mise en Open Data des comptes annuels du RNCS de l’INPI
  • Enjeux, impacts et opportunités du Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD ou GDPR en anglais)
  • L'industrie financière à la recherche de compliance et performance !
  • Comment se conformer à la 4e directive européenne de lutte contre le blanchiment ?
  • Actualités
  • Numen rejoint l'association eFutura et apporte son expertise d'opérateur de confiance pour une transition numérique sereine
  • Numen a participé à la course des Héros
  • Contactez-nous !

Agenda